Les étapes clés pour mettre en place une bonne stratégie marketing

La réussite et le développement d’une entreprise passent impérativement par l’adoption d’une bonne stratégie marketing. Cette démarche doit être effectuée de préférence avant même de songer à créer sa société. Pour mettre en place une stratégie marketing performante, voici les démarches à suivre !

Bien définir les produits à vendre en fonction du client cible

Avant d’envisager de vendre quoi que ce soit, il est obligatoire de savoir à qui on le vend. Autrement dit, il est de la plus haute importance de bien définir les clients cibles au préalable. Cela ne doit pas être les 7 à 77 ans, il faut plus de précision. Puis, c’est en fonction de leurs besoins et de leurs attentes qu’on va déterminer quel serait le produit à vendre. Pour ce faire, l’étude du marché est de mise. Dans ce cas de figure, les données démographiques comme l’âge, le niveau de scolarité et le revenu sont des détails à ne pas prendre à la légère. Selon ces différents paramètres, il devient facile de définir avec précision les attentes des consommateurs. Plus on répond à leurs besoins, plus ils achètent et rachètent ses produits. Ils pourront même les recommander à leurs entourages et leurs amis.

Miser sur la qualité du service

Il va sans dire que le but de l’entrepreneur est de profiter du meilleur rapport offre/demande possible. À cet effet, il est primordial de mettre la barre très haute sur la qualité de service. Effectivement, les consommateurs vont éviter tout produit qui n’arrive pas à satisfaire leurs attentes. Il faudra alors miser dès le départ sur la qualité du produit ou du service ainsi que sur la satisfaction du client. D’ailleurs, il convient de mettre en tête que derrière un client satisfait se cachent de nombreux autres. Celui-ci va en effet faire de la publicité par le biais du bouche-à-oreille, une fois qu’il est comblé.

Quel est le prix idéal pour vendre ses produits ?

Avant de définir la tarification, il faut savoir que le prix imposé aura certainement une influence sur le nombre de ventes ainsi que la quantité vendue. En fait, si le prix est trop élevé, le risque encouru est que le consommateur cible achètera le produit en moindre quantité. En revanche, avec un prix trop bas, les clients vont vite considérer que le produit n’est pas de bonne qualité, cela, sans compter le risque de réaliser trop peu ou pas de profits. Il est donc nécessaire de trouver le prix juste. Pour ce faire, trois facteurs sont à observer à la loupe. Ce sont les coûts associés à la production, le prix présenté par les concurrents ainsi que le prix que les consommateurs sont prêts à payer.

Comment procéder à la vente ?

Il est important de savoir quel est l’endroit privilégié des consommateurs pour acheter tel ou tel produit. Ici, l’emplacement désigne en même temps l’endroit où on va vendre le produit et la méthode de distribution à adopter. Cela peut être une vente directe. Là aussi, il faut se poser la question sur la vente par Internet, courrier ou sur un emplacement réel. Et dans ce dernier cas, est-ce que l’endroit va correspondre à celui où les cibles magasinent ? Une vente à des grossistes et des détaillants qui vont distribuer les produits à la place de l’entreprise est aussi une autre option. Tout ça nécessite une étude pertinente du marché et une évaluation du comportement d’achat de la clientèle cible.

Promotion : faire connaitre ses produits ?

Pour que les cibles viennent acheter les produits, elles doivent bien évidemment être au courant de l’existence de ces derniers. De plus, il faut qu’elles aient une impression positive pour être convaincues qu’elles en ont vraiment besoin. Puisque c’est ainsi, la promotion des produits est une étape numéro un. Pour cela, plusieurs options sont envisageables. Il y a d’abord les médias traditionnels comme la télévision, les relations publiques, la radio, les infolettres, les panneaux d’affichage, les journaux et magazines ou encore les commandites. Les évènements tels que les foires et les salons sont aussi des occasions propices pour promouvoir ses produits. Le télémarketing (marketing direct par téléphone), tout comme le courrier électronique, constitue également une tactique efficace pour la promotion. Mais actuellement, dans cette société de plus en plus connectée, les outils numériques restent un moyen privilégié. La publicité sur les médias sociaux et les autres systèmes de promotion en ligne sont donc à importer.

Savoir se distinguer de la concurrence

On doit répondre aux attentes de la clientèle avec ses produits, oui, mais c’est ce que font de même toutes les entreprises travaillant dans le même domaine. Aussi, en présentant le même produit et service que ces dernières, fidéliser les clients peut être bien compliqué. En d’autres termes, il faut savoir se distinguer de la concurrence en personnalisant l’offre, ce qui consiste à bien définir ses avantages concurrentiels et à les développer au mieux. Autrement dit, il est nécessaire de faire connaitre ses points forts à la clientèle. À cet effet, il faut que ses produits aient un bon positionnement sur le marché. Le principe de base est donc l’étude des points faibles de la concurrence.

Rester à l’écoute de ses clients

Il faut faire en sorte que les acheteurs ne s’arrêtent pas à une seule acquisition. Autrement dit, il est primordial de fidéliser les clients potentiels. Dans ce cas, les vendeurs doivent créer une certaine proximité avec les clients. À cet effet, il est conseillé de leur faire de nouvelles offres et de les informer des promotions. Mais avant tout, il est crucial de s’assurer de leur satisfaction et de récompenser autant que possible leur fidélité. De plus, il s’avère judicieux de développer une bonne stratégie de communication pour établir le contact avec la clientèle. Cela peut se faire par contact direct ou encore par Internet, et plus particulièrement les réseaux sociaux. Ainsi, ce sera facile de récolter les avis et les retours clients afin d’agir rapidement.

Articles similaires :